jeudi, août 04, 2005

Jeu.

De ma fenêtre, je regarde
Les passants
L'air est rare
Comme les humains
Immobiles dans le mouvement

Il est là
A attendre le regard
Emporté par la foule
L'attrapper
Le manger
Pour le garder en lui
Ne pas le laisser s'échapper

Je le lui jette
Mais le reprends vite fait
Je joue
Avec mes regards
En feu
Je triche
Je le torture
Tel un chat

Je le lui jette
Plein d'épines
Regard cactus
Il l'attrappe
Le lâche aussitôt
Et je le reprends

Il aime jouer
Son défi
La vie

Je le lui jette
Tout en feu
Le brûler
Venger l'être meurtri
Par les chasseurs de regards
Il souffre
J'en souris

Il attrappe le sourire
Le colle sur ses lèvres
Me lance son regard.

7 commentaires:

infinity a dit…

heu .. elle est félée .. qu'est ce qu'elle raconte ? c'est quoi ce charabia ? :p

entre nous j'adore .. bien qu'il est assez difficile de reprodouire ta vision du moment .. c'est un accès ouvert .. à l'imagination de chacun ..
bises ..

khanouff a dit…

Spontanément
Je te défi
Tu me souri
Allégrement
Je t’attrape
Tu m’échappes
Tardivement
En émoi
Je me noie
Finalement
Je m’amuse sans écart
En jouant sur ton encart

Troubadour a dit…

Infinity, t'as raison! c ce ke je me suis dit en me relisant!:))mais l'image est la et mes mots essaient de la reproduire. A chacun de laisser libre cours a son imagination.
Khanouff: tu as compris:)

adib a dit…

Chers blogeurs, chers blogeuses, vous êtes conviés à participer au cinquième meet up des blogeurs Tunisien qui se déroulera le week end du 13-14 Aout à Kélibia!

nostradamus a dit…

repose toi bien et bonnes vacances

Infinity a dit…

troubadour .. jette un oeil sur ça et dis moi ce que tu en penses ..

http://www.rundom.com/infinity/archives/000422.html

troubadour a dit…

c fait infinity! tu trouveras le comment sur ton post.. Ravie de te lire:)