mardi, mai 31, 2005

Libération

Tu ne liras jamais ces mots, mais tu les connais déjà même si je ne les ai jamais dits.

La vie est dure, je l'ai toujours su. Moins dure parce que je t'avais, plus dure parce que je ne t'ai plus.
Je vivais, dans l'attente. Le bonheur, je le préparais, en actes et en pensées. Je le vivais dans ma tête et dans mes rêves et dans les mails et dans les coups de fil nocturnes, en attendant que tu sois là.
Je pense que tu ne comprends pas, tu comblais tes vides d'une autre manière, tu les comblais vraiment. Moi je faisais semblant, et ça ne me dérangeait pas pourvu que ça fasse passer le temps.
La, stoïque.


Je ne fais plus rien, mes pensées me dérangent, je les traîne. Les laisser chez toi, c'est ce que je veux. Chasser tout ce temps d'attente de mes souvenirs, te chasser de ma tête. Une cure d'amnésie. Je veux déposer chez toi mes rêves de toi, ma passion pour toi,tes roses et tes cadeaux pour moi, mes cadeaux pour toi. Tuer les preuves. Prends même mon coeur,je n'en veux plus, il ne fera que m'alourdir dans ma route et il n'est pas recyclable.
As tu été faible?
As tu été vrai?
Nos moments ensembles me torturent, les lieux très difficiles à franchir .
Rien à faire, l'impuissance de la distance.
Rien à dire, les mots sont muets.
Rien à penser, les pensées sont interdites.
Continuer en silence. Essayer de reprendre l'écriture, je n'y arrive plus. Alors je commence par me défouler sur les mots. Eux, sont toujours là.
Loin d'être pessimiste, seulement, la peine est grande. Un an à oublier le Moi, à penser à l'Autre. Encore du temps pour réapprendre, pour reprendre le puzzle et le reconstituer dans un nouvel ordre. Banaliser le temps passé. Couper le cordon. Changer de tête, changer les lieux et j'aurais changé mon âme si je le pouvais.
Ne me parle plus de destin, c'est la raison des faibles. C'est l'homme qui fait le choix et non son destin. Ton destin c'est moi et tu en as peur. Et la distance te joue des tours... Et ne me dis pas, "c'est Dieu", Dieu ne veut pas autant de mal à ses sujets. Mais inutile de revenir la-dessus, je veux tourner la page et faire si comme je n'ai rien vécu avec toi. Aller de l'avant et me libérer.

Les gens qui souhaitent le bonheur aux gens qu'ils ont aimé et qu'ils ont perdu m'étonnent. Avec tant de mal, je te souhaite de vivre malheureux sans moi et avec elle. Juste pour savoir la réalité du bonheur. Je ne veux pas te voir sourire. Tes sourires ne sont que pour moi et non pour elle. Je suis malade? Non je ne me voile pas la face et je ne joue pas les martyrs.
Tu m'as demandé si je t'ai maudit, tu dis que tu n'y crois pas mais ta question t'a trahi. Oui, je te maudis tous les jours, tous les soirs. Et même si je te maudis pas, tu seras malheureux. Rien à voir avec l'égo, c'est une réalité.
La vie reprendra, j'ai confiance, aussi dure, plus dure, j'ai encore du souffle pour continuer le chemin, toute seule. Je m'endurcirai moi-même autant qu'elle l'exigera. Et je ne dirai pas "c'est le destin". "Le destin" c'est la raison des faibles.

10 commentaires:

Yas a dit…

Il y a un temps pour tout, pour pleurer, pour guerir, pour hurler, et meme pour mourir.
Il ne faut simplement pas aller contre ce temps..

Tendres pensees

Paint it Black a dit…

quant on est décidé.. il faut aller jusqu'au bout, la moindre faiblesse, le moindre regard en arrière peut nous faire replonger.

il faut savoir être inhumain le temps nécessaire, et enfler son estime de soi

je ne te connais pas mais vu comment tu écris.. rien ne peut te diminuer.

Anonyme a dit…

quoi de plus meprisable qu'un etre qui te quitte pour une autre..

ne tourne pas la plage , brule la.. brule la jusqu'a reduire tes doigts en cendre, ces doigts qui t'ont trahi pour verser de l'encre des larmes et du sable en temps ....


briseis
http://heresis.diary-x.com

adib a dit…

ti tourne la page, fiik alla rouhek, reveilles toi, tu perds ton temps personne ne mérite que tu verse une larme pour lui!
avance, coupe les ponts, attaque la vie, hélas t'es pas en face de moi sinon je t'aurais giflé...avec mes paroles!
j'en ai marre de voir des âmes soufrir à cause d'individus avide et égoistes!
t'as trops perdu de temps alors, n'en perds pas encore et croque la vie, mords la , dechiquette la!
soit une battante soit une gagnante ne t'arrtes pas à des futilités qui t'alourdissent et tepourissent la vie! soit rebelle soit humaine soit toi meme!
j'en ai marre de rencontrer des âmes dans cet état,"j'en ai passé par la aussi" mais "j'ai su rebondir trés vite"
regade toi dans le miroir, regarde toi en face et dis moi ce que tu vois???? une perdante, terrasser par un homme hautin et insensible!
sors, amuses toi, rencontre des gens; refais ton équilibre! t'en ai capable, tes ecrits montrent que t'es en phase de prérebellion alors, un seul mot d'orde; VIVRE!

désolé pour mes mots mais je suis malade et d'humeur masacrante alors domage t'etais pas devant moi: ça aurait etait un electrochoc pour toi!

allez un gran d sourire ou emchi asher ellila:)

Troubadour a dit…

pas besoin de clak Adib!:) le sourire est là et je me débrouille très bien, mais c une manière de faire son deuil et de passer outre..comprendes?;)

Troubadour a dit…

Briseis.. Still trying, it will be done soon.

Troubadour a dit…

Paint it black, chui une grande feignasse, laisse moi au moins un URL pr me faire découvrir ton blog!:)Mais t'as raison, inhumaine pr un moment, ça peut servir..

paint it black a dit…

troubadour, tas une email?

vente a dit…

Vous avez un blog très agréable et je l'aime, je vais placer un lien de retour à lui dans un de mon blogs qui égale votre contenu. Il peut prendre quelques jours mais je ferai besure pour poster un nouveau commentaire avec le lien arrière.

Merci pour est un bon blogger.

demone-angelique a dit…

un an plus tard ..
je ne veux pas jouer au remue souffrance .. une amie me passe le lien de ton blog .. et comme j'aime fouiller les p'tits posts .. les p'tites histoires .. bien avant la notoriété .. et comme par hasard je tombe sur celui-ci ..
vu que mon LUI est loin .. ou plutot c moi qui suis loin .. et et et .. la distance .. une pierre contre laquelle je butte ..
'fin et chuis une 'tite personne qui crois aux signes .. (no no no no .. chuis pas superstitieux rahou) ..
alors chuis curieuse de voir c'qui va m'arriver le 31 mai 2006 ..
je considere ton poste comme premonitoire .. :) ..