lundi, juillet 17, 2006

Moment


En franchissant le seuil je lui ai dit: "Si tu commences à céder, tu ne vivras plus..." Elle m'a regardée, et j'ai compris. Si elle ne cédait rien, elle vivrait... Seule.
Et j'ai fermé la porte.

7 commentaires:

OthRez a dit…

Elle a cédé ou po finalement ?
Putin troubs tu nous met tjrs des trucs comme ça, on comprend po ski spass, on devine, on passe à coté, 7acilou ..

Sam a dit…

c'est une histoire ce concessions? de couple?de mariage bientôt?....

pkoi ne pas passer aux compromis, c'est beaucoup mieux que les concessions?non?

enfin parfois des concessions se font mais faudrait pas que ça soit d'un seul côté

ps: si ça se trouve je suis complètement à l'ouest là comme a dit orthez :s

cigara... a dit…

pas de compromis
pas de concessions

Troubadour a dit…

@sam et othrez: nothing to say, just guess :-)
@cigara: alors la solitude?:)

Alia a dit…

C'est énervant, tous ces gens qui cherchent absolument à deviner ce que veut dire le moindre mot d'un post.
Chapourino mou! Just enjoy. Pas besoin d'analyse.

OthRez a dit…

@alia : besmella 3lik lella, faudraitp o ke tu te faches zeda.
@Troub's : Behi behi, dima t7eb t3edhebna we7na n7awlou ncaptiw fik :S

Anonyme a dit…

Excellent, love it! »