dimanche, mars 12, 2006

Un rêve à louer


- A quoi tu penses?
- Je ne pense pas, je rêve..
- Raconte moi ton rêve
- Il n'est pas encore fini
- Alors rêve à haute voix
- J'ai peur que ma voix me réveille
- Alors chuchote-le moi
- Tu ne l'entendras pas
- Je me rapprocherai de toi et je lirai sur tes lèvres
- Pourquoi le ferais tu?
- Pour faire partie de ton monde
- Tu m'aimes?
- Non... Et toi?
- Non plus... Raconte moi ton rêve
- Je n'en ai pas, je veux habiter le tien
- Ou tu le caches?
- Non
- Voleuse de rêves
- Je ne te le volerai pas, tu me prêteras juste le toit pour m'abriter les nuits d'insomnie
- Je te le laisse alors
- Je veux que tu y restes
- Pour tes nuits d'insomnie aussi?
- Non, pour mes nuits d'angoisse
- Mon rêve est trop exigu
- Je n'ai ni valises, ni meubles... De quoi as-tu peur?
- Que tu t'étales, que tu agrandisses le rêve et que tu finisses par le déserter. Le toit serait trop grand, le sol trop vide, je ne reconnaîtrai plus mon monde... Où vas-tu?
- Chercher un autre rêve
- Tu me quittes pour un rêve?
- Je touche le fond du réel, j'ai besoin de rebondir dans un songe
- Reste
- Je ne peux pas, le besoin est urgent et je ne saurais te le mendier
- Mon rêve est carré, neutre, solide, sans couleurs, je le subis et il me supporte. Il est rude en hiver, te plairait-il? J'en doute..
- Si tu m'y tiens compagnie, peu m'importe le froid. Mais je ne supporterai pas l'absence. Je ne résiste déjà pas à l'idée de partir et tu ne sais pas me retenir.. Pourtant, il suffit de si peu.. Un simple rêve, une compagnie, comme ça, pour rien..
- Alors reste et je t'offrirai un bout de toit et un espace de mon songe mais tu me le rendras intact, tu n'y changeras rien, pas même les couleurs... Où vas- tu?
- Je te quitte pour un autre rêve.

12 commentaires:

Sam a dit…

Je vais avoir l'honneur de commencer, hum hummm

la vie à deux est si simple et tellement compliquée à la fois, il en faut peu pour la basculer d'un côté ou de l'autre, entre concessions et compromis sensés le rêve peut devenir réalité

L'esprit de Jack a dit…

brabbi ça vs est déja arrivé de rêver de rêver?
c pas un typo je veux bien dire, rêver d'avoir rêver..
ça m'est arrivé, c chiant t'es obligé de te reviller deux fois!

OthRez a dit…

Moi j'ai révé tt en étant concient ke caté un reve .. sisi ..

Sinoon extra ton monologue ? dialogue ? troubadour ..

ORchea a dit…

ma chérie... fidèle à toi même, tu nous livre un texte somptueux... je ne te connaissais pas dans ce registre de dialogue et je découvre une autre troubadour, avec toujours autant de talent...
bonne continuation trouble et continue à rêver ms j'espère que tu feras le bon choix!

Marouen a dit…

Out of topic : Troubadour, c'est quoi ton email ?

Fatalis a dit…

De mille éclat de rèves, une nuit, tu en sculteras un seul.
J'imagine qu'il sera très doux, j'espère que tu auras la gentillesse de nous le devoiler...

khanouff a dit…

Il étonnant de se retrouver sur un écrit, de penser qu’il nous appartient, qu’il nous a toujours appartenu, et en lisant, on se demande si on n’est pas entré dan son monde à son insu, n’a pas fouillé dans ces pensées
Je changerais les serrures, ça c’est sur…
:)

Troubadour a dit…

@othrez et Jack: oui g déja rêvé de rêver et d'en être consciente aussi:)) c bien paske tu relativises les événements du rêve ou tu peux même les manipuler

@orchea: le choix est preske fait;)mais n'oublie pas: pr le meilleur et pr le pire!:))

@Khan: tu peux changer les serrures, j'aurai tjrs moyen de filer:)

@Marouen: funnypurp@yahoo.fr

@Fatalis: Je ne dévoile rien, à découvrir..:)

Sam a dit…

1ère surprise: j'ai pas de réponse moi ?!

mais on s'en fout car

2ème surprise: le choix est presque fait!!! tu ne cacherais pas qqe chose par hasard?

Cornwell a dit…

Bien joué!!!!

L'esprit de Jack a dit…

je me rappelle de la pub sur Toyota..
Le mec rève qu'un je ne sais quel monstre lui sort de la mer.. effrayé, il court pour se sauver.. ouvre sa bagnole, met le contact et essaye de démarrer.. La voiture Toyota est en panne.. et c'ets là qu'il se rend compte qu'il est en train de rêver :p

Mia a dit…

C'est la première fois que je viens sur ton blog et je lis ce monologue...sublime.
Je sens que je vais m'installer un peu ...